Les nouveaux leviers d’inclusion territoriale - Voyage d’études à Genk et Gand, 14 et 15 février 2018

Entre innovation techno-centrée made in Silicon Valley et l’innovation frugale à l’indienne, de nouveaux modèles de transformation des territoires s’inventent en Europe. Le Lab Ouishare x Chronos a invité ses membres  à un voyage d’études en Belgique, pour appréhender les usages urbains émergents à Genk et Gand. Au cours des deux jours, ils ont pu découvrir les secrets de fabrication de plusieurs lieux atypiques et échanger avec les entrepreneurs-activistes qui les animent, afin d’identifier de nouveaux leviers de développement pour leurs organisations et leurs territoires.

Genk, un laboratoire de la participation citoyenne : Genk est l’ancien coeur industriel de Flandre, reconverti dans les industries créatives et les énergies renouvelables avec la réhabilitation de ses sites miniers en hubs technologiques. Polycentrique, la ville n’en connaît pas moins une vacance commerciale et un chômage importants, qui la conduisent à développer des projets collaboratifs ambitieux pour encourager sa population à entreprendre, avec des programmes de formation et d’aide à la création d’activités.

Gand, le renouveau des communs urbains : Gand est un territoire où les communs fleurissent : dans cette ville de 258.000 habitants, il en existe pas moins de 500.  Grâce à l’implication des citoyens et l’appui de la mairie, ces différentes initiatives sont en train d’engager une transition alimentaire et écologique, ainsi qu’une réinvention des formes de travail et de coopération. La visite s’articule autour de trois communs urbains présentés par les acteurs impliqués.

2018-01-01 18.46.30.jpg

Vous êtes intéressés par le développement des communs ? Retrouvez l’analyse de Philippe Archias, directeur Innovation, Etudes, Recherche chez Chronos et de Bruno Carballa, Economiste, expert “Economie collaborative et donnée” chez Chronos