Monoprix dans la course à la digitalisation

Selon une étude de Kantar World Panel, le e-commerce n’attendrait que 11 % du marché de la distribution alimentaire en France d'ici à 2025 (contre 5,6 % aujourd'hui). La vivacité des géants du net semble pourtant avoir convaincu les enseignes françaises de se lancer dans une course à l’intégration d’innovations pour se faire une place dans le e-commerce alimentaire. S'inspirant d'Amazon, qui a lancé le premier supermarché sans caisses et a racheté les supermarchés Whole Foods, Monoprix a investi dans Monop’Easy, une application permettant au client de scanner ses produits depuis son smartphone et de sortir du magasin sans passer par la caisse. L'application, qui permet de mémoriser le moyen de paiement, est pour le moment en test dans trois magasins à Paris. 


L’actualité de la semaine a par ailleurs été marquée par le virage stratégique de Carrefour, tant sur le plan social que numérique. L’entreprise compte devenir leader sur le e-commerce, et va nouer pour cela des partenariats stratégiques, notamment avec le géant chinois Tencent. Monoprix ne déroge pas à cette tendance et a récemment intégré la plateforme Ocado dans son interface en ligne, ce qui lui permettra d’automatiser la collecte du produit en entrepôt une fois la commande effectuée en ligne. A terme l’intégration de cette interface permettrait de « faire un panier en 5 min » selon Régis Schultz, président de Monoprix.