L'immobilier accélère sa mue digitale

Dans une précédente quotidienne, nous vous présentions HabX, une plateforme numérique offrant la possibilité aux futurs propriétaires de concevoir leur logement sur mesure via l'appariement de leurs desiderata avec les opérations immobilières en cours. Aujourd'hui, c'est une application néerlandaise qui a attiré notre attention. Fonctionnant sur le même principe que le célèbre site de rencontres Tinder, Huisjehuisje facilite l'échange d'appartements entre locataires de logements sociaux en cas de "match". Cette plateforme, qui favorise l'intermédiation entre particuliers, cherche à fluidifier un marché de la location immobilière saturé aux Pays-Bas. En effet, les locataires de logements sociaux restent souvent de longs mois sur liste d'attente avant de trouver un logement, ce dernier ne correspondant pas toujours à leurs exigences. La multiplication des plateformes d'intermédiation dans l'immobilier témoigne de la digitalisation, voire de l'ubérisation croissante de ce secteur (une mutation qui intervient quelque peu tardivement par rapport à d'autres secteurs comme celui de la mobilité). Le premier sommet de l'innovation dans l'immobilier s'est d'ailleurs tenu la semaine dernière en France. A cette occasion,  le secrétaire d'état  auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, a annoncé le lancement d'un label "Real Estech" visant à fédérer les acteurs de l'immobilier autour de l'innovation, attestant de la volonté du gouvernement d'accélérer ce basculement vers le digital.