Les villes à l'épreuve de la technologie

 

 

Hier seule initiatrice des grands projets technologiques et industriels, la puissance publique locale voit aujourd'hui son monopole remis en cause par l'arrivée de multiples acteurs. Des citoyens cartographient la ville avec des capteurs Open source, des géants des technologies numériques veulent redéfinir les industries de l'automobile et des transports, des industriels des telecom et de l'informatique cherchent à mettre la main sur la "ville intelligente", quand des hackers rêvent de décentraliser les services urbains et les échanges de données à l'aide de la BlockChain.

Dans le même temps, l'adoption de la technologie est plus que jamais le moteur central de la concurrence entre les villes pour rayonner mondialement. En Europe, il s'agit de maintenir le rayonnement politique et culturel assis sur des siècles de développement et d'appropriation des technologies. En Asie et dans les pays émergents, il s'agit d'acquérir et d'assurer l'existence même de mégapoles de plusieurs dizaines de millions d'habitants, un nouveau paradigme urbain qui ne sera humanisé que si les technologies sont mises au service de l'intérêt général. Dès lors, quelles attitudes les villes doivent-elles adopter face à la technologie  ?

Quelles coopérations entre les différents acteurs (municipalités, entreprises et citoyens) ? Quelles méthodes pour catalyser l'innovation sur le territoire ?

 

 

Retour sur l'événement de lancement